Coiffure

Le métier

Le coiffeur assure l’ensemble des soins du cheveu (shampooing, coupe, brushing, permanente et couleur). Le coiffeur doit avoir de l’imagination, le sens des formes, des couleurs et de l’harmonie. Il doit pouvoir conseiller dans le choix d’un style de coiffure et dans le choix des produits. La coiffure est un métier où l’on est le plus souvent les bras en demi-tension. C’est un métier physiquement difficile. Le métier exige d’avoir le sens du contact, de la patience et du calme vis-à-vis de la clientèle. Les produits peuvent provoquer des allergies, il est donc judicieux d’effectuer des tests d’allergologie avant de commencer la formation, ceci afin d’éviter de mauvaises surprises ultérieurement.

Les débouchés

Le coiffeur travaille comme ouvrier dans un salon. À l’issue d’une 7ème GTPE il peut s’installer à son compte et employer du personnel, il devra alors s’occuper des commandes, de la comptabilité et de la gestion des ressources humaines.

Couverture

Le métier

L’ "homme des toits" réalise ou répare les toitures des immeubles collectifs ou des maisons individuelles. Il intervient après la mise en place de la charpente. Le couvreur peut aussi effectuer la pose de l’isolation thermique sous le toit. Il peut également accomplir des travaux de restauration : clochers d’églises et dômes de monuments historiques. A partir d’un plan, il prépare la surface à couvrir. Il fixe sur la charpente les bardeaux ou pièces de bois étroites et plates. Il pose les gouttières. Il dispose le matériau de couverture : tuiles de terre cuite ou de béton, ardoises, aluminium, zinc, verre. Il calcule au centimètre près la position des tuiles l’une sur l’autre en fonction de la pente du toit. Il utilise des crampons, des crochets ou des clous pour fixer la couverture. Il scelle les matériaux et effectue des raccords à l’aide de plâtre, ciment, chaux et sable. Il assure également la pose de lucarnes et les raccords de cheminée. Tout cela, bien sûr, après avoir installé des échafaudages et le dispositif de sécurité qui les accompagne.

Le couvreur travaille été comme hiver sur les toits, le plus souvent accroupi ou agenouillé, dans des positions souvent inconfortables. Comme tous les professionnels du bâtiment, il doit respecter les règles de sécurité en vigueur.

Les débouchés :

Il travaille en équipe sur des chantiers, le plus souvent pour des entreprises du bâtiment et des travaux publics. A l’issue d’une 7ème GTPE, il peut s’installer à son compte et se spécialiser dans la maison individuelle.

Electricité

Le métier :

L’électricien se charge de l’installation, du raccordement et de la distribution des éclairages, des alarmes, des portes automatiques, ... tout cela dans le strict respect des normes de sécurité en vigueur.
Par la suite, il s’occupe également de la maintenance et du dépannage de l’installation.
Il collabore aussi parfois à la mise en place d’appareils plus complexes, tels qu’une climatisation ou un ascenseur.
Par ailleurs, la domotique , discipline qui étudie et réalise l’automatisation des installations de l’habitat, notamment en ce qui concerne le chauffage, les communications et la sécurité. sollicite de plus en plus les talents de ce professionnel en vidéosurveillance, câblages informatiques et téléphonie.

L’électricien installateur est un habile manuel, précis, rigoureux et vigilant dans son travail car la moindre erreur peut entraîner de graves répercussions en terme de sécurité. Se déplaçant de chantier en chantier, il n’est pas sujet au vertige et sait s’adapter aux contraintes du terrain. Travaillant en équipe, il possède également un bon relationnel.

Les débouchés :

L’électricien installateur travaille pour un artisan ou pour une entreprise et peut s’installer à son compte à l’issue d’une 7ème GTPE.

Documents à télécharger

Type : PDF
Document
(PDF – 415.5 ko)

Hôtellerie

Le métier :

La journée du restaurateur débute vers 10 heures. Il reçoit les commandes de marchandises (fraîches et autres), veille à la présentation des tables et à l’organisation de sa cuisine. Le choix des menus, du plat du jour et des suggestions est établi quelques jours à l’avance, mais la plupart des préparations sont effectuées le jour même. Le travail aux fourneaux commence vers 11h30 pour se terminer vers 14h, après le service de midi. En soirée, les premiers clients arrivent aux alentours de 18h et les derniers ne s’en vont parfois qu’aux petites heures du matin. Le restaurateur pourra quitter sa cuisine pour venir saluer les clients à leur demande ou pour les aider à faire un choix judicieux de plats et de vins. On mange d’abord avec les yeux, le restaurateur prêtera une attention particulière à la présentation et au service.

Les débouchés :

Le restaurateur travaille dans des grands hôtels ou dans des restaurants, tant en cuisine qu’en salle. À l’issue d’une 7ème GTPE ou une 7ème à finalité hôtelière, il pourra s’installer comme indépendant et être aidé par sa famille ou par un apprenti.

Documents à télécharger

Type : PDF
Document
(PDF – 408.7 ko)

Soins de beauté

Le métier

L’esthéticienne procède à des soins sur le visage et le corps, qu’elle entretient, embellit ou met en valeur. Elle est la spécialiste des soins de beauté, elle entretient et traite l’épiderme de ses clients et conserve au visage et au corps jeunesse et beauté. Elle effectue des épilations, des maquillages, elle a aussi un rôle de conseil sur le choix des soins et des produits à utiliser par chacun selon son type de peau. Douceur et sens de l’écoute sont des qualités indispensables à l’esthéticienne, qui bien souvent doit faire preuve d’un sens aigu de psychologie.

Les débouchés

L’esthéticienne exerce comme salariée dans un institut de beauté, un salon de coiffure, une parfumerie, un hôpital. A l’issue d’une 7ème GTPE, elle peut s’installer comme indépendante et avoir son propre institut. Elle peut également exercer à ce titre dans les différentes structures citées précédemment.

Mécanique Entretien Automobile

Le métier :

  • Le mécanicien entretien automobile constitue le premier niveau dans l’emploi de mécanicien garagiste.
  • Le mécanicien entretien automobile travaille sous le contrôle du mécanicien et s’occupe principalement des "petits entretiens" courants selon les prescriptions du constructeur.
  • Il effectue les réparations des circuits électriques simples concernant l’éclairage et la signalisation.
  • Il opère des contrôles visuels de l’état mécanique du véhicule ainsi que de la carrosserie. Il en établit un rapport soit oral soit écrit (remplir une fiche appropriée).
  • Il réalise aussi des travaux liées aux pneumatiques tels que le remplacement des pneus et la mise en œuvre des techniques de réparation.
  • Sous la guidance d’un mécanicien ou d’une personne responsable, il procède à des démontages et remontages mécaniques ainsi qu’à des opérations diverses telles que, par exemple, l’équilibrage des roues, le changement des plaquettes de frein.
  • Il exécute son travail avec méthode, qualité et rentabilité en respectant rigoureusement les prescriptions en vigueur en matière de sécurité, d’hygiène et d’environnement.

Les débouchés :

Un mécanicien entretien automobile réalise seul de petits entretiens, il effectue un contrôle visuel de l’état du véhicule et en fait état au mécanicien responsable. La réparation de circuits électriques simples ainsi que la réalisation de travaux de mécanique d’ajustage et d’assemblage relève de sa compétence. Le mécanicien entretien automobile connaît l’outillage et sait l’utiliser, il s’intègre dans la vie professionnelle en appliquant les règles de sécurité. Il communique en utilisant un langage technique adéquat.

Documents à télécharger

Type : PDF
Document
(PDF – 428.3 ko)

Parcs et jardins

Le métier

L’ouvrier en parcs et jardins aménage et entretient des espaces verts (parcs, jardins, terrains de sport...) et des décors végétaux d’intérieur ou d’extérieur (bureaux, commerces, halls d’accueil, murs végétaux...) selon les règles de sécurité et la réglementation environnementale.

Il peut procéder à l’installation de mobilier urbain, et peut être amené à coordonner une équipe. La possession du permis de conduire et du permis G (tracteur) est un plus.

Les débouchés

L’activité de ce métier s’exerce au sein d’entreprises du paysage, de communes, de syndics de copropriété, d’établissements administratifs... Elle varie selon le secteur (création, aménagement, entretien d’espaces verts intérieurs et extérieurs) et le mode d’organisation (présence de serres). Le métier suppose une bonne forme physique, et un dos solide (manipulation de charges, positions de jardinage...). Le port d’équipements de protection spécifiques (veste renforcée anti-coupe, protecteurs anti-bruits...) est souvent requis.

Vente

Le métier :

Le vendeur reçoit les clients en magasin ainsi qu’en rayon où il les aide à faire leur choix en les conseillant. Son travail varie suivant la structure où il est employé, à savoir :

  • boutique traditionnelle
  • grand magasin
  • grande surface
  • magasin spécialisé dans un type de produit (jouets, bricolage, etc.)

Dans une boutique ou petite structure, il pourra être chargé de l’encaissement. Il dépend alors directement du gérant, du directeur ou du propriétaire du magasin.
La tâche du vendeur en supermarché demande plus de temps à approvisionner et agencer les rayons qu’à conseiller les clients. Il est ici placé sous la responsabilité d’un chef de rayon.
Il peut également être appelé à étiqueter les produits ou à assurer les commandes de réapprovisionnement.

Dans tous les cas, il lui est demandé une excellente connaissance des produits, une bonne résistance physique et nerveuse et un sourire à toute épreuve.
Les vendeurs travaillent souvent le samedi et les heures supplémentaires en période de fêtes ne sont pas rares.

Les débouchés :

Le vendeur travaille pour des gérants ou propriétaires d’un magasin. Il peut également s’installer à son compte à l’issue d’une 7ème GTPE.

7ème GTPE

Le métier

Pour être indépendant et pour pouvoir engager du personnel, il faut également posséder le diplôme de gestionnaire de très petites entreprises. Le gestionnaire d’entreprise a souvent acquis au préalable une expérience et une compétence professionnelles dans un secteur d’activité ou un métier (comme artisan ou salarié). Le chef d’entreprise détermine la stratégie de sa société et dirige sa mise en œuvre. Il choisit les produits fabriqués ou les services fournis par l’entreprise et définit les marchés sur lesquels elle exerce son activité. Il rassemble et gère les moyens de l’entreprise (humains, financiers, techniques). Il dirige et anime le personnel pour atteindre les objectifs fixés. Il veille au développement de l’image de l’entreprise.

La taille de l’entreprise détermine ses activités. Dans les petites structures, le savoir-faire technique et professionnel correspondant au métier de l’entreprise tient une place importante dans les relations internes et externes. Dans une entreprise plus importante, la stratégie, sa mise en œuvre, et l’animation de collaborateurs spécialisés sont primordiales. Les horaires sont irréguliers, et les déplacements sont fréquents.

Documents à télécharger

Type : PDF
Document
(PDF – 436.5 ko)

Maçonnerie

Le métier :

L’option maçonnerie forme des ouvriers polyvalents du bâtiment.

Leur terrain d’activité s’étend de la nouvelle construction à la rénovation des bâtiments.

Ils ne construisent pas seulement des murs intérieurs et extérieurs mais aussi des coffrages ainsi que les armatures métalliques autour desquelles le béton sera coulé, etc.
Le métier de maçon fait partie des plus variés étant donné la grande diversité des techniques et des matériaux mis en œuvre ainsi que les différentes caractéristiques des ouvrages réalisés (maisons individuelles, immeubles résidentiels et de bureau, bâtiment à usage commercial, etc.). Décrire ici l’ensemble de leurs activités s’avère impossible...

Les débouchés :

L’ouvrier en maçonnerie travaille pour des entrepreneurs et des sociétés de construction.